Home
Forum Blog
Profile du chirurgien
Oncologie urologique
Presse
Video & Audio
Articles
Droit legal du site
Témoignages des patients
Informations aux patients
Instructions aux patients
Question-Reponse
Forum
Blog
Home Contact Plan du site
Version imprimable Alerto vos amis | Phone: 1-212-365-5000
English Español Italiano Français Deutsch Hebrew
Cancer prostatique
Cancer prostatique
Options chirurgicales
Prostatectomie da Vinci
Prostatectomie laparoscopique
Chirurgie robotique
Sexe après une prostatectomie
FAQ du cancer de la prostate
Questions et réponses
Chirurgie robotique
Hormonothérapie
Radiothérapie
Dépistage de la prostate
Cancer de la vessie
Cancer de la vessie
Cystectomie robotique
Prévention
Hyperplasie prostatique bénigne
Hyperplasie prostatique bénigne
Laser GreenLight PVP
Témoignages
 
Barry G., USA
Je suis entièrement satisfait du résultat. Comme la douleur et la gêne après l'intervention étaient moins importantes que ce que j'avais anticipé, je n'ai pas eu besoin de Percocet et en remplacement, j'ai préféré  faire confiance à l'efficacité du Tylenol. De plus n'ayant jamais ressenti de spasmes perceptibles de la vessie, je n'ai pas eu besoin de prendre du Detrol LA. Hier, six semaines s'étaient écoulées depuis l'intervention chirurgicale et je me sens bien. Mon incontinence est maintenant négligeable, et je peux me contrôler 99 % du temps.
more...
Ian R, Toronto, Canada
Il y a un peu plus d'un an, le 22 décembre 2008, j'ai été diagnostiqué avec le cancer de la prostate. Simultanément à cette nouvelle traumatisante, j'ai été forcé de choisir un traitement devant toute une panoplie d'options, allant du traitement différé à l’irradiation, aux ultrasons à haute fréquence, à la chirurgie classique et à la chirurgie laparoscopique.
more...
J. Kaelin New York
Dr. Samadi, je voudrai remercier vous même et votre incroyable équipe. En mars 2006 j’ai eu une intervention robotique à la prostate et j’ai été relâché de l’hôpital après 24 heures et la suppression du cathéter après 5 jours...
more...
All testimonials...
Home | Hyperplasie prostatique benigne
Presque la moitié des hommes de plus de 55 ans développera une condition appelée hyperplasie prostatique bénigne (HPB ou BPH).
BPH Si vous êtes un homme de plus de 55 ans et si vous avez un flux urinaire faible ou interrompu, inconvenante pertes après avoir uriner ou une inexplicable sensation de ne plus pouvoir vous arrêter d’uriner, vous devez savoir que se sont tous des symptômes de l’élargissement de la prostate. Les terminologies médicales sont hyperplasie prostatique bénigne, BPH et hypertrophie prostatique bénigne.

Heureusement, BPH n’est pas une forme de cancérigène de l’élargissement de la prostate – petite glande (de la grandeur d’une noix) qui entour l’urètre de homme et produit un fluide présent dans le sperme. Comme l’homme vieilli, la prostate s’élargi progressivement et provoque une restriction de l’urètre qui obstacle le flux de l’urine.

Les symptômes peuvent être dû à l’occlusion en question. Comme la prostate s’elargi, elle donne une pression sur l’urètre se qui provoque l’hésitation urinaire, un ralentissement du flux urinaire, l’urgence ou la fréquente nécessité d’uriner et pertes. Un autre symptôme est la rétention de l’urine, qui affaibli les muscles de la vessie et augmente le risque de développer l’IUT (infection des voies urinaires) ou calcules rénaux. Dans des cas sévères de BPH, l’urine peut se retenir et causer des dommages aux reins ou bloquer complètement l’urination, une situation qui demande l’immédiate intervention médicale.

L’hyperplasie prostatique bénigne (BPH) peut aussi avoir un impact sur la fonction sexuelle. Des orgasmes douloureux, réduction des capacités sexuelles ou l’impuissance. La gravité des symptômes varient selon les patients et peut varier avec le temps.

Dans la majorité des hommes, BPH ne semble pas être plus qu’un léger et modéré dis confort. Malheureusement pour d’autres, cela pourrait être un grand défi dans la qualité et style de vie. L’hyperplasie prostatique bénigne est une condition assez commune chez les hommes d’un certain age. Des recherches faites par l’Association Urologique Américaine nous dit que 50% des hommes souffrira de BPH vers les 60 ans et 90% ont seront affectes vers les 80. Même si BPH ne provoque pas le cancer prostatique, il peuvent être trouver ensemble.

Les causes précises de l’BPH, Hyperplasie prostatique bénigne, ne sont pas claire.

Même avec la recherche qui avance, les origines de l’hyperplasie prostatique bénigne doivent encore être découvertes. Beaucoup d’études ont indiqué qu’il pourrai être le résultats des changements hormonaux qui se vérifient avec le vieillissement. Une autre théorie implique le fait que comme un homme vieilli, la quantité des testostérones dans le sang diminuent constamment, en laissant une majeur concentration de estrogène dans le sang. La majeur concentration des estrogènes peut influencer sur la croissance des cellules à l’interne de la prostate. Un autre changement hormonal implique DHT (dihydrotestosterone), un testostérone dû à des produits. Si le niveau de dihydrotestosterone s’accumule dans la prostate, une prolifération des cellules de la prostate peut en résulter.

Naturellement, se ne sont que des théories et comme à ce jour, le vieillissement est l’unique facteur de risque identifié dans les développement de l’BPH. L’hyperplasie prostatique bénigne est simplement la plus commune des maladies dans le vieillissement de l’homme, spécialement après les 55 ans. Il est opportun noter que les symptômes du cancer de la prostate sont assez similaires à ceux de l’hyperplasie prostatique bénigne, l’HPB n’a jamais prouvé être précurseur du développement du cancer prostatique.

Nous savons que l’hyperplasie prostatique bénigne n’est pas seulement le développement excessif des cellules dans la prostate. Nous savons qu’il existe des traitements efficaces, mais il n’y a pas de « cure » pour l’hyperplasie prostatique bénigne, et que une fois diagnostiquée, une intervention médicale moyen pour la supprimer. L’agrandissement de la prostate est caractérisée par la condition des hormones, présent aussi dans les tissus musculaires et glandulaires, et affecte les hommes différemment. Le meilleur traitement variera d’un patient à l’autre et dépendra de l’elargissement de la prostate. Vous voyez, dans un type de BPH, les cellules se développent autour de l’urètre et presse sur la prostate comme si l’on écrasai une paille. L’autre type de BPH a lieu dans le milieu du lobe de la prostate, où le cellules se développent dans l’urètre et la zone de sortie de la vessie. Une chirurgie est nécessaire pour ce type de BPH.

Les options de traitements pour BPH varient de thérapie pharmaceutique à chirurgie majeure

Dans chaque cas, l’objectif du traitement sera d’améliorer sensiblement le flux urinaire et en particulier réduire les symptômes débilitants que vous manifestez. Idéalement, le traitement contribuera a retarder ou empêcher la constante progression de l’hyperplasie prostatique bénigne. Si les symptômes son relativement léger et n’influence pas sur la qualité de vie, ou alors en cas de sensibilité aux médicaments ou encore si la chirurgie représente un risque, un traitement stratégique connu comme « watching waiting » pourrait être considérer … ce qui veut dire, observer attentivement la progression combinée avec un changement du style de vue minimisé. Si vous choisissez « watching waiting », il vous sera établi des visites régulières de façon à pouvoir analyser un quelconque symptôme dû à l’BPH. Si vous observer des symptômes de dis confort – qui touche le niveau des activités et style de vie, ou qui mettent la santé en danger, autres options de traitements seront recommandées.

La thérapie pharmaceutique peut aussi être utilisée pour alléger les symptômes mineurs de BPH. Les dits « bloquants Alpha » peuvent être utilisé pour réduire les dimensions de la prostate ou ralentir le taux d’élargissement de la prostate. Les médicaments utilises pour traiter l’hyperplasie prostatique bénigne Alpha 5 incluent les inhibiteurs d’enzymes … comme dutaseride ( Avodart) ou finasterinde (Proscar) ou encore le standard ‘Alpha bloquant » comme doxazosine (Cardura) et tamsulosine (Flomax).

Toute fois, si la thérapie pharmaceutique ne soulage pas favorablement les symptômes, un approche chirurgical peut être nécessaire pour aider le à retarder l’élargissement de la prostate. Si vous souffrez de grave symptômes de BPH … comme chronique besoin d’uriner, des traces de sang dans les urines, calcules à la vessie ou infection chronique des voies urinaires, la thérapie pharmaceutique n’est pas la meilleur approche. Des symptômes avancés indiquent qu’un approche chirurgical est nécessaire pour affronter BPH.

Une solution simple, sûre et efficace pour combattre BPH – laser Greenlight PVP

L’avant-garde des systèmes laser Greenlight PVP offrent une unique solution satisfaisante pour les symptômes d’hyperplasie prostatique bénigne, il s’agi d’un traitement mini invasif qui utilise un système laser de grande puissance Greenlight qui vaporise et précisément enlève les tissus de la prostate agrandis – un procédé connu comme : photo vaporisation de la prostate, ou PVP.

Durant la procédure laser Greenlight PVP, une subtile fibre sera insérée dans l’urètre via cystoscope – un instrument qui consiste au chirurgien d’examiner la vessie et la prostate. La fibre fournit une lumière verte, des coups de laser qui pratiquement élimine une quelconque partie des tissus affectés. Le médecin sera en mesure de voir de façon sûre et contrôler la procédure PVP dans le lieu intéressé et donc l’adapter individuellement. Vu que la prolifération bénigne sera vaporisée et éliminée, les system PVP laissera un canal ouvert et le flux naturel de l’urine sera immédiatement restauré et les symptômes rapidement éliminés.

La majeure partie des patients seront en mesure de renter à maison seulement après quelques heures de la procédure et pourront retrouver un niveau d’activité normal mais pas excessif après quelques jours. La solution de photo vaporisation laser Greenlight peut être la réponse à long terme pour les symptômes de l’hyperplasie prostatique bénigne BPH. Naturellement, comme chaque méthode de traitement pour l’hyperplasie prostatique bénigne, chaque résultat varie individuellement.

Contactez nous pour en savoir d’avantage sur l’hyperplasie prostatique bénigne et le laser Greenlight PVP


Home  •  Contact  •  Plan  •  Forum  •  Blog
Profile du chirurgien  •  Oncologie Urologique  •  Presse  •  Articles  •  Video & Audio  •  Droit legal du site
Témoignages des patients  •  Informations aux patients  •  Instructions aux patients  •  Question-Reponse
Questions et réponses  •  Chirurgie robotique  •  Hormonothérapie  •  Radiothérapie  •  Dépistage de la prostate
Cancer prostatique  •  Options Chirurgicales  •  Prostatectomie robotique da Vinci  •  Prostatectomie laparoscopique  •  Chirurgie robotique  •  Sexe après une prostatectomie
Hyperplasie prostatique benigne  •  Laser GreenLight PVP  •  Cancer de la vessie  •  Cystectomie robotique
DAVID B. SAMADI, M.D.
Chairman of Urology, Chief of Robotic Surgery at Lenox Hill Hospital, and Professor of Urology at Hofstra North Shore-LIJ School of Medicine
625 Madison Ave. Suite 230 New York, NY 10022
Tel: 1-212-365-5000 | Fax: 1-646-692-6744
Copyright © 2005-2017, David B. Samadi, M.D.